LA SOIREE DES BREU-GUEULES

Activité pour tous

LA SOIREE DES BREU-GUEULES

Pourquoi les « Breu-Gueules » ?
Au théâtre, à l'opéra, au cinéma et à la télévision, un figurant est un personnage qui prend une part accessoire à l'histoire.Par rapport aux comédiens face caméra, ils se profilent en arrière-plan, muets, mais ils remplissent l’image. Ils font partie du décor et contribuent à l’ensemble. Sans décor, un film n’existerait pas. Ils sont, en ce sens, essentiels. Au XIXe siècle, ils étaient souvent cantonnés à des rôles de soldats (les fameux « hallebardiers »), de valets ou de servantes. Si le recours à des amateurs, recrutés au dernier moment dans la rue, était courant à cette époque, le développement du cinéma a entraîné une professionnalisation de la fonction.
Un figurant se plie. Il respecte les consignes : traverser le champ (cinq fois, dix fois, vingt fois), donner la réplique « sans rien dire », mimer, ne pas bouger, un véritable travail de patience monastique. Il était grand temps de les mettre à l’honneur ! Bruegel, peintre et graveur brabançon du XVIe siècle, est considéré comme l'une des grandes figures de l'École flamande et l'une des principales de l'École d'Anvers. Sa particularité fût d’observer les mœurs sociales, les manières à table, les danses, les jeux, les façons de faire la cour, les drôleries, en somme, à l’aquarelle ou à l’huile, il reproduisait la vie.
Le nom de ce prix, «Les Breu-Gueules », s’est dès lors imposé comme une évidence ! Qui plus est, lorsque l’on sait que certains comédiens et réalisateurs célèbres ont débuté comme figurants au cinéma. Parmi eux :
Simone Signoret et Alain Resnais dans Les Visiteurs du soir (1942) de Marcel Carné ;
Jean Carmet dans Les Enfants du paradis (1945) de Marcel Carné ;
Clint Eastwood dans La Revanche de la créature (1955) de Jack Arnold ;
Coluche dans Peau d'âne (1970) de Jacques Demy ;
Sylvester Stallone dans Bananas (1971) de Woody Allen ;
Phil Collins dans A Hard Day's Night (1964) de Richard Lester ;
Gérard Lanvin dans L'aile ou la cuisse de Claude Zidi….
La liste n’est évidement pas exhaustive… !

Cette cérémonie n’a d’autre but que d’être festive, de rendre hommage à ces « trop souvent oubliés » du cinéma, le tout dans une ambiance sympathique, joyeuse. Protocolaire s’il en est, mais soyons professionnels, sans excès.

LES CATEGORIES
Les catégories et le choix des figurant(e)s récompensé(e)s concernent la période allant de 2017 à 2018. Il nous fallait faire un choix lors de cette première édition.
Les catégories « primées » sont :
– Figuration dans des films d’époque
– Figuration « enfant » (entre 5 et 12 ans)
– Figurations « les plus fréquentes » endéans la période pré-citée
– Le/La figurant/e qui a toujours été coupé(e) au montage (si ! si !)
– Le prix d’Excellence pour un(e) Chef(ffe) de file 
– Le prix d’Honneur pour l’ensemble de la carrière

LE JURY
Jean-Luc Lemoine –
Parrain des « Breu-Gueules 2019 » ; humoriste, scénariste, auteur , chroniqueur sur TPMP, et, en tant qu’ acteur, est apparu dans de nombreux films et séries télévisées, tels que « Le Démon de midi » de Marie-Pascale Osterrieth, « Un homme et son chien » de Francis Huster, « Nos chers voisins » de Stephan Kopecky, etc…

Miguel de Meeus d’Argenteuil - Président du jury ; créateur des « Breu-Gueules »
Alessandra d’Angelo - Journaliste d’investigation judiciaire, auteur, conférencière ; chroniqueuse radio (BXFM) ; membre Jury du FIFFF (Festival Int. du Film Fantastique de Bruxelles) 2019.
Pierre Gillet - Co-fondateur des studios Dame Blanche ; anciens membre des Gangsters d’Amour, Polyphonic Size, Glacier Georges, Jeff Bodart ; compositeur de musique de nombreux film et séries (Le Petit Spirou, Cédric, Sous le Soleil etc…).
Catherine Grossen - Script-continuity (courts métrages, longs métrages et publicité) ; seconde assistante caméra ; première assistante réalisateur dans le domaine publicitaire.
Hugues Hausman - comédien, scénariste, réalisateur et dessinateur.
Aldo Piscina - Directeur de photographie - « Immortem » de Daniel Cooreman, « Dans nos veines » de Guillaume Senez, « Peccato » de Manuel Gomez ou « Mad in Belgium » d’Hugues Hausman.

PROGRAMME
Accueil au Cinéma Palace à 20h30
21h : Cérémonie de remise des trophées, présentée par Marie-Eglantine et Inno JP
22h15: Cocktail au Foyer du Festival

 

Votre demande d'invitation(s) via breugueules@gmail.com

Programmation de "LA SOIREE DES BREU-GUEULES"

La programmation de cette activité n'est pas encore planifiée dans le calendrier des évènements.


voir le calendrier complet
Print Friendly, PDF & Email